Avis aux gourmands

Le blog d'une apprentie cuisinière... Mes tests culinaires, pas à pas; des recettes et des astuces récoltés ici ou là!

30 juillet 2007

Bar au bleu d'Auvergne, risotto aux asperges

bar_et_risotto

D'emblée, je voudrais présenter mes plates excuses à Marie et Massimiliano qui répèteront avec raison que le risotto n'est pas un accompagnement mais un plat à lui seul.
Si je l'ai servi en accompagnement d'un filet de bar, c'est tout honteux mais également dans l'esprit d'un repas français.

Le bar est inspiré de la recette de Marmiton invitant à le cuisiner en croûte de roquefort. Pour 4 personnes,

  • 4 filets de bar (sauvage de préférence, on en trouve surgelés)
  • 100 g de bleu d'Auvergne
  • 30 g de beurre un peu mou
  • 30 g de chapelure
  • 30 cl d'eau tiède
  • 3 cuillères à soupe de fumet de poisson déshydraté

Disposer les filets de bar, peau dessous, dans un plat allant au four, sans les superposer.
Avec les mains et dans un bol, mélanger le fromage, le beurre et la chapelure. En prendre une noix, l'applatir finement entre les mains, la poser sur le poisson côté chair. Recouvrir autant que possible la chair du bar avec le mélange.
Diluer le fumet de poisson dans l'eau tiède, bien mélanger. Verser au fond du plat.
Cuire 20 minutes à 210°.

Pour le risotto aux asperges, il s'agit de pointes d'asperges blanches en bocal. Les rincer, en réserver 8 pour la présentation (toujours pour 4 convives), couper en morceaux le reste.
Faire un risotto avec du bouillon de légumes et éventuellement un oignon. A la fin de la cuisson, quand le riz est tendre et le bouillon absorbé, ajouter les morceaux d'asperges et le parmesan. Mélanger précautionneusement et rapidement.
Servir avec les pointes réservées en décoration.

Pour égayer l'assiette, le trait rouge est du velouté betterave/gingembre Picard, déjà mentionné et déjà délicieux dans le post précédent.

Pour un poisson avec pas mal de goût et une chair ferme, un risotto bien crémeux et riche, mieux vaut chercher dans les bourgognes blancs pleins de matière : Meursault, Puligny-Montrachet, Montrachet, Corton-Charlemagne. Dernière option en ce qui nous concerne (Louis Jadot 2001), très appréciée.

Posté par olivierD à 12:50 - Poisson - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    ce plat me met l'eau à la bouche!

    Posté par matylda, 30 juillet 2007 à 13:40
  • J'aime beaucoup!

    Posté par Elvira, 30 juillet 2007 à 14:47
  • hummmmmmmmm de quoi se regaler...

    Posté par veronica, 30 juillet 2007 à 14:52
  • J'aime beaucoup!

    Posté par Lisanka, 30 juillet 2007 à 15:22
  • belle assiette!

    Posté par hilde, 30 juillet 2007 à 17:18

Poster un commentaire