Avis aux gourmands

Le blog d'une apprentie cuisinière... Mes tests culinaires, pas à pas; des recettes et des astuces récoltés ici ou là!

31 mai 2007

Larmes chocolat, abricot et orange

Etrange comme parfois les posts sur le même thème se synchronisent sur Internet. Copie plus ou moins consciente et volontaire ? Je pense que mon envie d'essayer de faire des larmes de chocolat vient de la vision des "tasses" de Chantal sur Assiettes Gourmandes, mais leur réalisation a précédé sa recette... ce qui leur vaut un aspect un peu moins réussi !

larme1

Les ingrédients pour 2 personnes :

  • 50 g de chocolat noir pâtissier (du Valrhona gastronomique si vous êtes en fonds)
  • du papier guitare (film plastique siliconé utilisé pour l'étalage du chocolat)
  • 2 abricots
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 3 oranges
  • 3 feuilles de gélatine

larme2Couper les abricots en petits cubes, et conserver 8 lamelles intactes. Les faire confire dans un peu d'eau additionnée d'un sachet de sucre vanillé. Au bout de 5 minutes, retirer les lamelles et les faire sécher sur un papier absorbant. Poursuivre la cuisson des cubes d'abricots jusqu'à obtenir une marmelade. Réserver.
larme3Faire fondre dans 2 cuillères à soupe d'eau le chocolat au micro-ondes, sur 500 W et par quinzaines de secondes. Remuer régulièrement. Allonger éventuellement d'eau à la fin de la fonte pour obtenir une préparation un peu liquide, mais pas fluide (euh... je suis bien clair là ?). Etaler sur des rectangles de papier guitare préalablement découpés à la taille des larmes (genre 5 cm de haut et 15 cm de long) posés sur une plaque anti-adhésive. Laisser libre un espace aux extrémités des bandes de papier guitare pour pouvoir s'en saisir au moment de décoller le papier.
larme4Laisser refroidir un peu, mais avant que ce soit complètement durci, replier les larmes. Les maintenir avec des verres par exemple, et mettre au frigo pour 2 heures minimum.

Presser les oranges, recueillir et filtrer le jus. Compléter d'eau jusqu'à obtenir 40 centilitres de liquide. En faire chauffer une partie jusqu'au bouillon, y dissoudre les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans l'eau froide. Bien fouetter pour disperser la gélatine, verser dans le jus non chauffé, laisser refroidir complètement à température ambiante.
Chinoiser dans le siphon, mettre successivement deux cartouches de gaz en secouant abondamment. Réserver au frigo.
larme5Le dressage : retirer délicatement la feuille de papier guitare autour des larmes. Déposer la marmelade d'abricots au fond de la larme, avec les lamelles sur le côté de l'assiette.

A table : dresser au siphon l'espuma d'orange dans les larmes. Le mien, encore trop tiède, coule dans l'assiette par-dessous la larme. Le lendemain, l'espuma se tient nettement mieux après une nuit au frigo. Moralité : préparez votre espuma bien à l'avance !
larme6

Enfin c'est bon, meilleur avec des oranges bien mûres, celles-ci manquent encore de goût ; voire directement avec du jus d'orange déjà pressé. Mais le mélange des saveurs est intéressant, et le dessert reste léger !

Posté par olivierD à 11:19 - Desserts - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    sympa ce dessert et la présentation des différentes étapes est une très bonne idée!

    Posté par matylda, 31 mai 2007 à 12:02
  • Quelle technique !!!!

    Posté par choumie, 31 mai 2007 à 12:04
  • pas mal du tout...belle realisation

    Posté par veronica, 31 mai 2007 à 12:04
  • Très joli....

    Posté par mamina, 31 mai 2007 à 12:29
  • c'est superbe !

    Posté par perrine9, 31 mai 2007 à 13:07
  • Le hasard est drôle parfois!! je retiens ton espuma orange! merci pour le clin d'oeil!

    Posté par chantal33, 31 mai 2007 à 14:41
  • Très esthétique!

    Posté par Lisanka, 31 mai 2007 à 15:58
  • Hummmmmmmmmm!!!
    Le mariage orange et chocolat quel délice !!!
    Bizzzzzzzzzzz
    Barbichounette

    Posté par barbichounette, 31 mai 2007 à 16:12
  • une technique bien sympathique merci de nous avoir partagé cette astuce.

    Posté par fafilou, 06 juillet 2007 à 10:25

Poster un commentaire