Avis aux gourmands

Le blog d'une apprentie cuisinière... Mes tests culinaires, pas à pas; des recettes et des astuces récoltés ici ou là!

30 octobre 2006

Porc à la cévenole

2006_10_28_PorcCevenole_036

Depuis plusieurs mois, Massimiliano me tanne pour que je cuisine un plat à base de marrons. J'avais déjà des conserves de marron dans mes placards mais aucune idée pour les utiliser. En utilisant la fonction "recette au hasard" du site Marmiton, je suis tombée sur une recette de porc à la cévenole, la sauce étant à base d'olives, de champignons, de marrons et de vin blanc. Un mélange un peu bizarre mais qui m'inspirait. Et j'ai donc essayé cette recette, découvrant ainsi une recette qui restera dans mes carnets et que je referai souvent avec plaisir.

Vous pouvez retrouver la recette originale ici: Porc à la cévenole


PORC A LA CEVENOLE

Ingrédients:

  • 1 kg d'échine de porc en morceaux
  • 3 grandes carottes en rondelles
  • 1 oignon émincé
  • 1 petite boîte d'olives vertes
  • 2 petites boîtes de champignons de Paris
  • 1 grosse boîte de marrons
  • sauge et romarin
  • huile d’olive
  • vin blanc sec (2 petites briques de vin blanc de cuisine)

Préparation:

1) Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une cocotte et y faire revenir les morceaux de porc, jusqu'à ce qu'ils dorent.

2006_10_28_PorcCevenole_004

2) Ajouter l’oignon, puis les carottes et les champignons (eau comprise).

2006_10_28_PorcCevenole_013

3) Ajouter , les olives (sans l'eau), les marrons, les herbes, le sel et le poivre.

2006_10_28_PorcCevenole_017  2006_10_28_PorcCevenole_021

4) Mouiller avec le vin blanc, et ajouter un peu d'eau de manière à couvrir tous les ingrédients.

2006_10_28_PorcCevenole_022

5) Cuire pendant 2h30 environ à feux moyen.

2006_10_28_PorcCevenole_028

6) Servir avec du riz

2006_10_28_PorcCevenole_032


Résultat

Alors, il faut savoir que les plats mijotés tels que la blanquette de veau par exemple ne nous plaisent pas énormément. On trouve qu'il manque souvent un lien à la sauce, qu'elle est trop liquide, trop fade.  Forcément, on s'attendait donc à  reprocher la même chose à ce plat. Et bien il n'en est rien, l'ajout de  marrons dans la sauce la rend extraordinaire. Elle a énormément de goût, a une consistance très agréable, pas trop liquide, pas non plus trop  épaisse. Parfaite en somme!!
Cette recette est donc très facile, un peu longue il est vrai mais l'attente se justifie au vu du résultat.

Conclusion

Je referai souvent cette recette cet hiver. Elle est également excellente réchauffée dans la cocotte, ou même au micro-ondes pour ceux qui veulent la manger à midi, au boulot.

Posté par marie5210 à 10:40 - Plats uniques - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Une recette rustique comme je les aime ! c'est vrai que la châtaigne est farineuse et donne au plat une sauce veloutée , je vais me le mijoter !Avec de l'épaule de marcassin !

    Posté par irisa, 30 octobre 2006 à 12:04
  • Une rectte que je ne connaissais pas. Que de lacunes!!!

    Posté par mamina, 30 octobre 2006 à 13:51
  • super !! ca change de la dinde ! bien joué.

    Posté par emilie, 31 octobre 2006 à 21:41
  • Je ne suis pas loin des Cévennes et je ne connaissais pas cette recette !

    Posté par Marie Cuisine, 25 novembre 2006 à 21:19
  • Recette enfin essayée hier avec des châtaignes achetées le matin même au marché (il faut alors les fendre, les cuire 5 minutes dans l'eau bouillante puis les éplucher), des champignons frais (tellement meilleurs qu'en boite !), du bouillon de légumes à la place du vin blanc, et sans riz.
    C'était bien bon mais probablement différent du résultat que tu as obtenu, en particulier à cause de la proportion modifiée des divers ingrédients (j'ai fait au pif) et du temps du cuisson ramené à 1h30 (désolé, j'avais trop faim !). J'essayerai de mieux respecter la recette la prochaine fois

    Posté par Denis, 04 décembre 2006 à 13:17
  • Le temps de cuisson est très important!!

    Pour avoir fait cette recette plusieurs fois depuis le post de l'article, j'ai noté que le temps de cuisson était la chose la plus importante. Les fois ou je n'avais qu'1h30 ou 2h pour faire ce plat, il n'était pas aussi bon que prévu, la sauce était plus fade, et moins épaisse. Dans ces cas là, c'est réchauffé que le plat devient excellent.
    Autant je pense qu'on peut un peu jouer avec les différents ingrédients (enlever les carottes ou changer un peu les proportions), autant la cuisson doit obligatoirement être longue et douce pour que le plat dégage toute sa saveur...

    Posté par Marie5210, 20 mai 2007 à 17:21

Poster un commentaire